Pages

13/05/2010

Une courtisane vénitienne

Veronica  Franco est habillée de taffetas de soie bordeaux et de brocard de soie .Les bandes de brocard sont rebrodées de perles et d'émeraude Sa tenue est inspirée d' un tableau d'un peintre vénitien du XVIIème. Elle porte à la ceinture une châtelaine : clés, angelot et trèfle orné de pierres. Culottes, jupon, col et corsage sont en broderies et  tissus anciens. Ses chaussures sont réalisés en tissu et cuir.

J'ai créé cette poupée en porcelaine et sa tenue pour l'offrir à une amie passionnée de Venise.
Deux types de courtisanes coexistaient à Venise : la curtigiana onesta : femme de culture et de style, qui n'en faisait pas moins commerce de ses charmes. la curtigiana de lume : de moindre classe, qui pratiquait son commerce près du Pont du Rialto.
Veronica Franco est un exemple du premier type de ces femmes de Venise. Sans doute n'est-elle pas la seule à avoir eu accès à une telle éducation mais elle reste particulièrement célèbre dans l'histoire. Elle était fille elle-même d'une curtigiana onesta, qui l'introduisit aux finesses des arts. Pour satisfaire ses besoins, elle court vers les hommes qui possèdent le plus de bien.
Elle fut mariée avant d'avoir 20 ans, mais cela finit mal. Elle réussit assez vite à avoir des relations avec les notables les plus importants de la ville. Elle fut même la maîtresse du roi Henri III de France . Elle fut inscrite comme l'une des plus fameuses courtisanes de Venise dans Il Catalogo di tutte le principale et piu
honorate cortigiane di Venezia
.
Femme de culture grâce à sa mère, Veronica Franco écrivit deux recueils de poésie : Terze rime en 1575et 
Lettere familiari a diversi en 1580. Elle publia des recueils de lettres et rassembla en diverses anthologies des œuvres d'autres écrivains. Grâce à son succès, elle eut les moyens de fonder une œuvre en faveur des prostituées et de leurs enfants.
En 1575 , lors de l'épidémie qui ravagea la cité, elle quitta Venise et perdit beaucoup de ses biens qui furent l'objet de saccages. A son retour en 1577  elle se défendit devant un tribunal d'Inquisition pour l'accusation de sorcellerie (accusation assez commune à l'époque contre les courtisanes). Elle bénéficia d'un non-lieu, sans doute du fait de ses liens avec les nobles de la cité.
Le reste de sa vie est assez obscur, et il semble qu'à la mort de son dernier "bienfaiteur", elle fut réduite à mourir dans la pauvreté. Elle meurt à 45 ans dans la paroisse de San Moisè à Venise, laissant par testament une somme devant permettre à deux courtisanes de se marier ou d'entrer dans les ordres ou bien servir de dot à deux jeunes filles.

5 commentaires:

  1. Maravillosa, ciertamente es expectacular. Felicidades, tienes unos trabajos fantasticos. Es un erdadero placer, pasearse por tu blog.
    Un abrazo Carmen

    RépondreSupprimer
  2. Congratulations Béatrice the dress and all the details are fantastic.
    Meli

    RépondreSupprimer
  3. Hello Beatrice, congratulations for your creations very wonderful all, I am a new follower. Best wishes

    RépondreSupprimer
  4. Interesting but also a sad story!!!!
    Beautiful doll and dress, I admire the work with both!!!
    Nice detailed pictures :D
    Synnøve :)

    RépondreSupprimer
  5. Impressionnante ta robe !le chignon est beau est super travaillé .Ca ne devait pas être pratique dans ce temps là ...Ce qui est bien c'est que tu nous racontes des histoires

    RépondreSupprimer

Allée des Maisons de Poupées

Les Miniatures de Béatrice

Les sites de mes créations
Les Miniatures de Béatrice: poupées miniatures en porcelaine et accessoires miniatures
http://myminiatures.net

Vous n'avez pas tout lu

Get This 4 Column Template Here
Get More Templates Here